Aperçu des sections

  • Système éducatif sénégalais: Organisation générale et acteurs

    Objectif général: 

    - Maîtriser l'organisation générale du système éducatif sénégalais en identifiant ces différentes catégories d'acteurs et leurs missions et rôles.

    Objectifs spécifiques:

                             - Maîtriser la structure du système éducatif sénégalais: organigramme et cycles

                             - Identifier les acteurs internes et leurs missions

                             - Identifier les acteurs externes et leurs missions

                             - Identifier et caractériser les compétences des collectivités locales en matière d'éducation

    Volume horaire: CM: 20 heures 
    Modalités d'évaluation: 

    Évaluation formative (test et/ou questionnaire)et évaluation finale (étude de cas et/ou questionnaire)

    Prérequis: 

    Textes officiels et réglementaires (lois, décrets, lettres de politique générale, PAQUET)

                            


  • Organisation générale du système éducatif sénégalais

    Le système éducatif sénégalais porte encore les séquelles de la colonisation qui a légué au pays une organisation scolaire de type français : il est donc sous la tutelle étroite de l’administration centrale. De par la constitution, le Gouvernement sénégalais est responsable de l’éducation publique. Ce faisant le système éducatif est géré par le Ministre de l’Education nationale secondé par d’autres ministres : le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation ; le Ministère de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’artisanat ; le Ministère de la femme, de la famille, du genre et de la protection des enfants.

    Le système éducatif est structuré en deux secteurs : le secteur formel et le secteur non formel.


  • Les acteurs du niveau central et décentralisé

    Les acteurs constituent une composante importante d’un système éducatif. Comme principales ressources humaines, les acteurs impulsent, organisent et mettent en oeuvre la politique éducative du pays. Ils appartiennent à différentes catégories dans la chaîne éducative. A cet effet, les acteurs peuvent être internes au système et ce, directement impliqués et participants à la conception et à la réalisation de la politique éducative. Comme externes, les acteurs constituent des partenaires, des appoints pour l’atteinte des objectifs éducatifs. A ce titre, les partenaires sociaux, les partenaires techniques et financiers, les autorités décentralisées sont de cet ordre d’acteurs.


  • Les acteurs communautaires

    L’Ecole, au sens large, constitue une structure sociale dans laquelle interviennent plusiuers acteurs. Comme patrimoine appartenant à toute la communautaire, l’Ecole ne saurait etre l’affaire des enseignants seulement. Ce faisant, toutes les forces sociales vives participent à son développement en instaurant un sentiment d’appartenance et d’identité qui renforce inéluctablement les relations entre l’école et les populations.

    La pratique d’une gestion transparente et inclusive basée sur la reddition des comptes suppose l’engagement des communautés à mobiliser et à mieux investir des ressources pour le compte de l’école. A ce titre, les communautés s’impliquent dans la gestion scolaire à travers des associations et  des organes institutionnels de gestion des écoles. Parmi ces associations et organes institutionnels, il y a l’Association des parents d’élèves, la coopérative scolaire, les Comités de gestion des écoles et/ou établissements et les collectivités locales.


  • Compétences des collectivités locales en matière d’éducation et de formation

    L’éducation constitue un domaine de compétences transférées aux collectivités locales conformément à l’Acte 3 de la décentralisation. A cet effet, la collectivité locale – commune et conseil départemental- s’implique dans la gestion des écoles à travers sa participation active à la mise en place et au fonctionnement des organes institutionnels.